Le Moniteur des Pharmacies n° 2586 du 11/06/2005
 

EUROPE

Actualité


Dans un arrêt du 26 mai dernier, la Cour de justice des Communautés européennes a remis en cause l'autorisation administrative nécessaire si un particulier veut acheter dans l'Union (sans utiliser un transport personnel) un médicament qui lui est prescrit en France. En substance, cette procédure d'autorisation est jugée sans objet pour les médicaments autorisés en France et pour les produits homéopathiques enregistrés dans un Etat membre. Et elle est jugée disproportionnée pour les médicaments, certes régulièrement prescrits en France, mais qui n'y sont pas autorisés. « J'ai fait le test en me faisant prescrire un médicament italien, explique Véronique Le Meur Baudry, avocate d'un fabricant concerné. J'ai demandé au laboratoire les informations qu'exigeait l'Afssaps pour son importation. Il m'a répondu gentiment qu'il ne me donnerait pas des données relevant d'un ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...