Le Moniteur des Pharmacies n° 2586 du 11/06/2005
 

EN BREF

Actualité


L'Académie de médecine souhaite un dépistage des anomalies lipidiques chez tous les adolescents entre 16 et 19 ans. Les accidents coronariens aigus sont de plus en plus fréquents entre 25 et 50 ans, un tiers des patients en décédant. Très souvent, aucun dépistage n'a jamais été pratiqué chez ces patients pour lesquels rien ne laisse présager un tel événement, alors que des chiffres glucidolipidiques anormaux auraient pu conduire à une prévention efficace. A terme, ce bilan pourrait être inscrit sur le dossier médical personnalisé du patient.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...