Le Moniteur des Pharmacies n° 2585 du 04/06/2005
 

Actualité

Enquête

Que vous envisagiez la retraite dans cinq ou vingt ans, il n'est jamais trop tôt pour vous y préparer. Vous gagnerez du temps et... de l'argent. D'autant que la réforme de 2003 sur les retraites a mis en lumière les difficultés du régime par répartition. Solutions pour bien arrondir sa pension.


Le système de retraite des pharmaciens repose sur trois piliers : le régime vieillesse de base, le régime complémentaire obligatoire, tous deux fondés sur la répartition, et un régime optionnel par capitalisation. Le premier est géré par la Caisse nationale d'assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL) et les deux derniers par la CAVP, Caisse assurance vieillesse des pharmaciens. Les difficultés du système de retraite par répartition ont été mises en lumière par la réforme Fillon. Difficile aujourd'hui pour un titulaire de se contenter de son seul régime de retraite obligatoire lorsqu'il ne sera plus en activité. Plusieurs points sont néanmoins à connaître pour tirer un profit maximal de sa retraite, notamment la possibilité qu'offre désormais la loi de racheter les trimestres de cotisation manquants. La CAVP, saluée par Capital. Pour ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...