Le Moniteur des Pharmacies n° 2584 du 28/05/2005
 

POINT DE VENTE

Entreprise

Pour savoir ce que perçoit la clientèle quand elle entre dans une officine, de plus en plus d'enseignes font intervenir un « client mystère ». Explications.


L'offre et les prix dans les enseignes se sont banalisés, constate Michel Gremetz, directeur commercial chez Présence. Les commerces doivent se soucier de l'accueil du public et des services proposés. Ils ne peuvent se permettre de laisser entrer un client et que celui-ci ne soit pas satisfait. » Ce souci a gagné de nombreux secteurs, d'abord l'ameublement traditionnel, puis l'hôtellerie et la restauration, les secteurs publics et semi-publics (offices de tourisme et administrations). De plus en plus d'enseignes ont recours à des spécialistes pour évaluer leur niveau d'accueil tels Présence, DMS, I-QSC ou PHI Interactif. « La concurrence existe. Il y a les parapharmacies, les confrères. Les gens sont "nomades" et peuvent faire des achats dans une officine près de leur bureau ou leur domicile. Il est donc important de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...