Le Moniteur des Pharmacies n° 2582 du 14/05/2005
 

RECHERCHE

Actualité


Une sonde et une gammacaméra ont été mises au point pour détecter les ganglions sentinelles qui représentent la première étape de la métastase des cancers du sein. Cette technique peut contribuer à éviter le curage ganglionnaire systématique, source de lymphoedème. En pratique, un composé radioactif est injecté dans le sein de la patiente. Il est complété par une sonde. Ce composé, identifié comme étranger par l'organisme, est arrêté par les ganglions lymphatiques qui jouent un rôle de filtre et deviennent à leur tour faiblement radioactifs, facilitant alors leur localisation. Source : CNRS.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...