Le Moniteur des Pharmacies n° 2582 du 14/05/2005
 

POLITIQUE DE SANTÉ

Actualité


En ces temps de déficits, quel meilleur argument que les économies pour faire avancer ses idées ? Selon l'AFIPA*, « un transfert de 5 % de la prescription vers l'automédication permettrait de réaliser une économie de l'ordre de 2,5 MdEuro(s) ». L'association note que l'automédication permet de réduire le nombre des journées non travaillées par les patients, le nombre de consultations liées aux pathologies du quotidien, et limite bien sûr les remboursements. Petite addition : 36 millions de consultations en moins (731 MEuro(s) d'économie pour l'Etat), 133 millions de boîtes en moins (- 727 MEuro(s) pour la Sécu), 3,9 millions de jours non travaillés en moins (1 milliard d'économies pour l'Etat et les employeurs). Selon le calcul de l'AFIPA, seuls 727 MEuro(s) de la facture devraient alors être déboursés par les ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...