Le Moniteur des Pharmacies n° 2580 du 30/04/2005
 

SANTÉ PUBLIQUE

Actualité


Destination parmi les plus prisées des touristes français, le Sénégal passe en zone 3 (multirésistance fréquente) de chloroquinorésistance au paludisme. Jusqu'à présent, une chimioprophylaxie par Savarine ou par l'association Nivaquine-Paludrine était suffisante. Désormais, comme pour six autres pays d'Afrique (Côte d'Ivoire, Liberia, Sierra Leone, Guinée, Guinée-Bissau et Gambie), un voyage à Dakar nécessitera une protection par Lariam ou Malarone ou, à défaut, Doxypalu. Cette décision, publiée au Bulletin épidémiologique hebdomadaire n° 14 du 18 mars 2005, est motivée par l'analyse des résistances du Plasmodium falciparum à la chloroquine/proguanil : 17 % sur la période 1996-2002, 30 % en 2003-04. Au final, ce sont plus de 17 cas de paludisme d'importation traités chaque jour en France, dont 20 % d'enfants de moins de 15 ans. « Il est important d'uniformiser les ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...