Le Moniteur des Pharmacies n° 2579 du 23/04/2005
 

PROFESSION

Actualité


En pleine grève des médecins urgentistes, le Collectif des groupements de pharmaciens a affirmé tenir la solution : faire jouer à l'officinal un rôle pour désengorger les urgences. « Comme l'ont souligné les urgentistes, la solution n'est pas uniquement financière : elle implique de considérer la chaîne de santé dans son ensemble afin d'utiliser au mieux les diverses ressources disponibles et d'assurer leur coordination. Le pharmacien d'officine, en particulier, à un rôle à jouer dans l'orientation des patients en situation d'urgence », estime dans un communiqué le Collectif, qui rappelle que le pharmacien de garde joue déjà ce rôle notamment en milieu rural où les patients le consultent en priorité. « Après un interrogatoire précis, il peut alors proposer un traitement, dans certains cas ne nécessitant pas de consultation urgente, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...