Le Moniteur des Pharmacies n° 2579 du 23/04/2005
 

ENTREPRISE

Actualité


Contrairement à l'ordre des pharmaciens, Alain Fallourd, avocat, est favorable au développement des SELAS (SEL par actions simplifiées). A la différence des SELARL, dans lesquelles une part de capital égale un droit de vote et où les associés exerçant sont nécessairement majoritaires, les SELAS permettent de distinguer les droits de vote du capital. Si les associés exerçant détiennent dans tous les cas plus de 50 % des droits de vote, leur part du capital peut être réduite à la portion la plus congrue : une part. « Un système souple, dynamique et transparent », selon Alain Fallourd, et un « excellent moyen » de faire accéder les jeunes adjoints à une structure puis au statut de titulaire. Problème : dans ces montages, la marge de manoeuvre du minoritaire peut s'avérer limitée, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...