Le Moniteur des Pharmacies n° 2579 du 23/04/2005
 

CONSEIL

Actualité


Après 65 ans, un patient sur deux serait dénutri suite à une hospitalisation (cancers, Parkinson, Alzheimer, SLA, AVC...). On note chez les personnes âgées un déficit de 400 à 600 kcal par jour, ce qui entraîne un déficit protéique de 20 à 30 g par jour, avec des conséquences multiples : déficit immunitaire, fonte musculaire, ralentissement de la cicatrisation, troubles psychiques... En effet, bien que les dépenses énergétiques soient moins élevées, le vieillissement des fonctions métaboliques nécessite un apport calorique supérieur. Le pharmacien a un rôle prépondérant à jouer dans le dépistage des patients à risque et l'un des premiers signes d'alerte est une perte de poids rapide (2 kg le dernier mois ou 4 kg les 6 derniers mois). Le dialogue permet de déceler des problèmes buccodentaires, des troubles de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...