Le Moniteur des Pharmacies n° 2579 du 23/04/2005
 

CONSEIL

Actualité


Il existe un bon moyen de positionner le maquillage en officine : proposer un maquillage de correction médicale aux clientes souffrant d'hyperpigmentation, de dyschromies à dominante rouge (couperose, angiomes...), de purpura postchirurgical, d'ecchymoses ou de cicatrices récentes inflammatoires. Avène propose, avec Couvrance, une correction par la couleur utilisant le cercle chromatique et plus précisément la complémentarité des couleurs. La démarche ? Superposer les couleurs complémentaires pour les neutraliser. Sur une zone à corriger à dominante bleue, on applique du jaune grâce à un stick correcteur contenant 26 % de pigments, sur une zone à dominante rouge, du vert. La technique consiste en une neutralisation préalable (obtention d'une teinte grisée) permettant d'appliquer ensuite un fond de teint correcteur compact à 35 % de pigments, en couche plus légère après la correction, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...