Le Moniteur des Pharmacies n° 2579 du 23/04/2005
 

RÉSERVE HOSPITALIÈRE

Actualité


Que la rétrocession soit un enjeu majeur de santé publique pour les mois à venir, aucun participant n'en disconvenait. En revanche, les voix se firent discordantes sur la manne financière qu'elle représente pour les officines. L'opinion de Jean Lamarche, représentant la section A de l'Ordre, est tranchée : « 6 %, ce n'est pas suffisant. La marge sur la parapharmacie est cinq fois supérieure ! » Compte tenu des nombreuses difficultés de délivrance et de conservation (stockage, chaîne du froid), le jeu en vaut-il vraiment la chandelle ? Claude Japhet, président de l'UNPF, en a rajouté dans le scepticisme : « 6 % de 1 000 Euro(s), ça fait 60 Euro(s) ! Je préfère avoir une vente à 60 Euro(s) que 60 ventes à 1 Euro(s). » Avec plus d'un ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...