Le Moniteur des Pharmacies n° 2579 du 23/04/2005
 

CONSEIL

Actualité


Selon IMS, en 2004 les ventes des soins antiacnéiques ont baissé en volume (- 3 %) à l'officine au profit des paras (+ 12 % en CA). « Mais la véritable concurrence provient de la GMS qui évolue de 10 % en volume et 17 % en valeur. On assiste actuellement à un transfert des ventes, confirme Anne-Marie Pernet, responsable marketing chez Noviderm. Cependant les antiacnéiques arrivent à la deuxième place du marché global des cosmétiques en pharmacie, avec 65 millions d'euros de CA, derrière les dentifrices. » Eric Robbe, titulaire à Clermont-Ferrand, a donc invité les pharmaciens à faire valoir leurs conseils pour ne pas banaliser les produits et favoriser ainsi leur fuite vers la GMS. A cet égard, Clarence de Belilovsky, dermatologue, a expliqué les différences entre l'acné ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...