Le Moniteur des Pharmacies n° 2579 du 23/04/2005
 

CONSEIL

Actualité


Face à une offre pléthorique (plus de 2 000 références) de compléments alimentaires, le pharmacien est confronté à un choix de référencement. « Avec l'entrée en vigueur de la directive européenne, la responsabilité professionnelle du pharmacien est engagée si les produits qu'il a référencés ne sont pas conformes », rappelle Loïc Bureau, expert en nutraceutique. Selon lui, 30 % des produits du marché posent des problèmes (ingrédients non autorisés, dépassement des apports journaliers recommandés, denrées falsifiées, revendications exagérées...). Quelques informations essentielles à connaître : les apports journaliers recommandés sont des valeurs de référence et doivent figurer sur l'étiquetage des produits. Les apports nutritionnels conseillés varient selon l'âge, le sexe et l'état physiologique. « Ce sont eux qui doivent servir de base pour un conseil éclairé et adapté », souligne Loïc ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...