Le Moniteur des Pharmacies n° 2579 du 23/04/2005
 

CONSEIL

Actualité


Les patients atteints de cancer seraient 42 % à estimer que le pharmacien est utile pour mieux comprendre leur traitement et autant (45 %) pour bien le prendre. Tels sont les principaux résultats intermédiaires d'une étude de la Fondation Teva intitulée « Regards croisés pharmaciens/patients sur le cancer ».* L'enquête est axée sur le cancer du sein et celui de la prostate qui font partie des cancers dont le traitement ambulatoire est important. Principaux sujets abordés par les pharmaciens lorsqu'ils parlent de la maladie avec leurs patients : les difficultés psychologiques (64 %) et physiques (27 %) du fait de leur maladie, suivies des difficultés à trouver un rythme de vie (31 %) compatible avec la maladie. Côté patients, on apprécie chez les pharmaciens : l'accueil (34 %), la disponibilité (26 ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...