Le Moniteur des Pharmacies n° 2578 du 16/04/2005
 

PROFESSION

Actualité

PHI tenait le 3 avril sa première assemblée générale depuis l'abandon de l'appellation PSF-Union France. Sur fond d'interrogations sur la place du bénévolat dans les ONG.


Même si ses démêlés judiciaires avec PSF-CI ont amené PSF-UF à se muer en Pharmacie humanitaire internationale (PHI), Jean-Marc Merle, se félicite de la licité acquise par l'association qu'il préside. « C'est pour nous une victoire. Malgré nos tentatives, la conciliation entre les deux associations n'a pas été possible. Dommage ! Alors nous avons tout remis à plat. Les ministères restent nos partenaires, l'OCP nous suit et nous sommes soutenus par la FSPF. Nous avons la compétence et la confiance des titulaires. En témoigne l'opération en Asie. » Mais PHI s'interroge, comme le montre le thème retenu par son antenne angevine pour une table ronde (« La place des bénévoles et des petites associations dans le monde humanitaire ») organisée avec des ONG importantes comme Action contre la faim, MSF, Handicap ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...