Le Moniteur des Pharmacies n° 2577 du 09/04/2005
 

RÉGIONS

Actualité


Fin 2000, une préparatrice de la Pharmacie de la Corniche, à Sète, avait assigné les deux cotitulaires devant les prud'hommes pour discrimination homophobe. Le 8 mars dernier, la Cour de cassation a mis un terme à plus de quatre années de procédures judiciaires en déboutant la plaignante et en la condamnant aux dépens. « Nous étions accusées à tort de harcèlement moral à tendance homophobe, sans aucun témoignage du reste du personnel qui nous a toujours soutenues, souligne Michèle Prat-Rossi, cotitulaire. L'affaire avait fait beaucoup de bruit, dans la presse locale mais aussi à l'échelle nationale et par une manifestation devant le palais de justice de Montpellier quand nous étions allées en appel. » Car, en première instance, la préparatrice avait obtenu gain de cause et quelque 11 500 Euro(s) de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...