Le Moniteur des Pharmacies n° 2577 du 09/04/2005
 

RECHERCHE

Actualité


Contrairement à ce que l'on pensait, les patients atteints de mononucléose infectieuse semblent rester contagieux pendant toute leur convalescence. Des médecins grenoblois ont démontré que, six mois après l'infection, l'ADN viral était présent dans la salive de 8 personnes infectées sur 10 et à des charges supérieures à 100 000 copies/ml. Il apparaît parallèlement que la réplication du virus d'Epstein-Barr et la réponse immunitaire sont différentes au niveau de la cavité buccale et du sang. Les chercheurs invitent à prévenir les patients du risque qu'ils font potentiellement courir à leur entourage. Source : Agence de presse médicale, d'après « The Journal of Infectious Diseases ».

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...