Le Moniteur des Pharmacies n° 2576 du 02/04/2005
 

PROFESSION

Actualité

La présentation d'un outil de pilotage de la politique du générique était le sujet du comité de suivi des génériques qui s'est tenu le 24 mars. La mesure des économies et les décisions publiques (TFR, baisses de prix) se feront au fil de l'eau.


La mise en place de ce « compteur d'économies » est la preuve de la volonté indéfectible du Comité économique des produits de santé (CEPS) de réaliser coûte que coûte un milliard d'économies en 2007 sur le générique. La conduite de la tutelle sera mesurée par le différentiel entre le « réalisé » et le « souhaité » à un instant donné. « Elle dispose de trois manettes pour réaliser cet objectif, explique Pascal Brière, vice-président du GEMME. S'il y a peu de retard et que la substitution suffit, il y aura peu de TFR et de baisses de prix, et, inversement, si le retard est important, TFR et baisses seront davantage activés au fil de l'eau. » Les rescapés de la seconde vague seront en première ligne en cas de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...