Le Moniteur des Pharmacies n° 2575 du 26/03/2005
 

LABORATOIRE FRANÇAIS DE FRACTIONNEMENT ET DES BIOTECHNOLOGIES

Carrières

Le Laboratoire français de fractionnement et des biotechnologies (LFB) détient l'exclusivité du fractionnement du plasma issu du don. Cette entreprise publique accueille de plus en plus de pharmaciens.


En cinq ans, le chiffre d'affaires du LFB a progressé de 40 %. « L'intérêt thérapeutique pour les protéines que nous fabriquons, et plus particulièrement les immunoglobulines, est croissant, notamment dans le cadre du traitement de maladies auto-immunes, explique Sandrine Charrières, directrice de la communication. L'apparition de produits recombinants dans le domaine de la coagulation n'a par ailleurs pas entraîné la disparition des protéines thérapeutiques du plasma humain ». Le LFB est tout entier tourné vers la fabrication de médicaments dérivés du plasma. C'était d'ailleurs la raison de sa création en 1994, en application de la loi du 4 janvier 1993 relative à la sécurité en matière de transfusion sanguine et de médicament. Entreprise publique créée à l'origine sous forme de groupement d'intérêt public, le LFB détient l'exclusivité du fractionnement ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...