Le Moniteur des Pharmacies n° 2575 du 26/03/2005
 

PROFESSION

Actualité

Chassez le générique, il revient au galop. A la veille d'un nouveau comité de suivi (jeudi 24 mars), il fut à nouveau, avec les TFR, au centre de l'actualité politique de Pharmagora. Compte rendu.


Un milliard d'économies en 2007. Voilà qui résume la politique du générique telle que présentée par Philippe Douste-Blazy et explicitée par Noël Renaudin, président du Comité économique des produits de santé (CEPS) samedi dernier à Pharmagora. Bien sûr, le ministre a félicité les pharmaciens pour leurs efforts, précisant que les futurs TFR seront « peu nombreux, car vous vous êtes mobilisés ». Le président du CEPS rappelait quant à lui trois heures plus tard - alors que les syndicats reprochaient l'absence de suivi de règles cohérentes pour l'application des TFR - que la vague eût été de 20 molécules (au lieu de 11) si les règles initialement fixées par le ministère avaient été appliquées. Le ministre a précisé que le TFR « correspond à une solution de dernier recours » ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...