Le Moniteur des Pharmacies n° 2575 du 26/03/2005
 

SANTÉ PUBLIQUE

Actualité


Six mois après le lancement de la campagne de sensibilisation à l'iatrogénie chez les personnes âgées, Santé en action* en dresse un bilan plutôt satisfaisant. Un patient âgé sur trois se souvient du document remis par son médecin ou son pharmacien. La moitié d'entre eux, stimulée par sa lecture, a posé des questions sur son traitement. Côté médecins, l'impact de la campagne peut se mesurer à l'aune des modifications de comportements qu'ils déclarent : limitation plus systématique du nombre de médicaments prescrits, réévaluation plus régulière des ordonnances, vérification plus fréquente de la clairance de la créatinine et redoublement de vigilance en cas de pathologie intercurrente. Pourtant, deux des messages essentiels de la campagne semblent encore mal perçus des professionnels. D'une part, l'effet iatrogène survient volontiers lors d'un changement dans la ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...