Le Moniteur des Pharmacies n° 2574 du 19/03/2005
 

PROFESSION

Actualité


L'idée ferait-elle doucement son chemin ? Selon un sondage Harris Médical commandé par le Collectif des groupements, quatre médecins sur dix envisagent favorablement que le pharmacien puisse prescrire des médicaments pour le petit risque « dans un cadre limité ». Plus du tiers des médecins interrogés se disent d'accord pour des renouvellements de traitements chroniques par le pharmacien (sous réserve d'une formation supplémentaire, précisait le questionnaire). Quatre sur dix pensent qu'il pourrait aussi être davantage impliqué dans le dépistage de certains facteurs de risque ou pathologies, pourcentage qui monte à 70 % pour la prévention et 74 % en ce qui concerne le suivi de l'observance... Voilà qui permet au Collectif des groupement de rebondir sur son idée de « pharmacien prescripteur », qui est aussi largement relayée en particulier par ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...