Le Moniteur des Pharmacies n° 2574 du 19/03/2005
 

RECHERCHE

Actualité


Quatre classes inédites de molécules actives contre l'infection au VIH sont à l'étude. 1- Les inhibiteurs de la transcriptase inverse compétiteurs des nucléotides (NcRTI) appartiennent à une nouvelle classe d'inhibiteurs de la transcriptase inverse, bien distincte des inhibiteurs nucléosidiques (AZT, ddI, ddC, d4T, 3TC, abacavir), nucléotidiques (ténofovir) et non nucléosidiques (névirapine, delavirdine, éfavirenz). Les NcRTI bloquent la polymérisation de l'ADN en se fixant sur le site actif de la transcriptase inverse et en inhibant, par compétition, la fixation des nucléotides. In vitro, l'efficacité est bonne contre le VIH-1 mais plus faible contre le VIH-2. 2 - Les inhibiteurs de maturation bloquent la conversion du précurseur de la capside du VIH-1 en protéine mature de la capside. Ils pourraient avoir un intérêt chez les patients multirésistants. 3 - Les inhibiteurs de l'intégrase inhibent le ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...