Le Moniteur des Pharmacies n° 2574 du 19/03/2005
 

Actualité

Enquête

Les Français vont chez Carrefour ou chez Leclerc, mais ils continuent à aller « à la pharmacie », sans en identifier l'éventuelle enseigne. Cinq ans après leur démarrage, les enseignes n'ont manifestement pas gagné les esprits. Principal obstacle : la rigueur des textes, empêchant une communication débridée. Décryptage.


Test. Postez-vous à la sortie d'une pharmacie arborant les couleurs d'une enseigne, peu importe laquelle sur le territoire. Attendez la sortie d'un client et posez-lui la question, comme nous l'avons fait à travers la France : « Avez-vous remarqué que cette pharmacie appartient à une enseigne ? » La réponse tombera, laconique et quasi instantanée : « Non ! » Certains client s'excusent presque en prétextant ne pas s'intéresser à ce genre de chose, d'autres éludent la question affirmant que ce n'est pas leur problème. Le couperet est parfois plus tranchant. Lorsqu'il est interrogé sur la question, Alain, 41 ans,professeur de mathématiques à Rennes, avoue : « Vous me posez une colle. Je ne sais pas ce que c'est qu'une enseigne pharmaceutique, et je n'avais pas remarqué que cette pharmacie ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...