Le Moniteur des Pharmacies n° 2573 du 12/03/2005
 

POLITIQUE DE SANTÉ

Actualité


« La Direction générale de la santé n'est toujours pas l'élément moteur qu'elle devait être en matière de santé publique et n'est pas en mesure d'assumer le rôle de coordination et de programmation stratégique qui devrait être le sien », a asséné Philippe Seguin en présentant le rapport annuel de la Cour des comptes, dont il est le premier président. A sa création en 1956, la mission de la DGS était de proposer au ministère de la Santé les objectifs de la politique de prévention et de protection de la santé et d'en coordonner la mise en oeuvre. Cinquante ans plus tard, le constat est sans appel : éclatement des responsabilités, manque de coordination, poids des tâches de gestion, manque d'attractivité, de réactivité...La DGS n'a pas de « rôle prépondérant, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...