Le Moniteur des Pharmacies n° 2571 du 26/02/2005
 

EN BREF

Actualité


Selon l'Union nationale des caisses d'assurance maladie (UNCAM), qui travaille à la rédaction du décret sur la permanence des soins, celle-ci est « sous-productive » en raison du nombre trop important de secteurs de garde et de la faible activité lors des permanences (moins de trois actes par nuit). L'UNCAM note que les professionnels souhaitent « être moins sollicités pour les actes non urgents, et être rémunérés significativement pour leur astreinte ». Elle voudrait donc réduire le nombre de secteurs et définir des enveloppes financières régionales. Une bonne nouvelle pour les syndicats de pharmaciens qui revendiquent pour l'officine le même traitement que pour les médecins.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...