Le Moniteur des Pharmacies n° 2571 du 26/02/2005
 

Actualité

Enquête

Découvrant qu'elle peut désormais légalement importer des médicaments venant du reste de l'Europe, la France affiche la plus grande prudence. Quand ce n'est pas de la méfiance. Car ce business, juteux chez certains de nos voisins, possède une haute capacité explosive.


La France a été ces dernières années une des principales sources d'importations parallèles de médicaments pour nos voisins, notamment l'Allemagne, le Pays-Bas et le Royaume-Uni. Va-t-elle cependant passer du statut d'exportateur à celui d'importateur ? Car plusieurs textes législatifs publiés en 2004 le permettent (le dernier, publié le 23 décembre 2004, prévoit leur prise en charge par la Sécurité sociale). La Cour des comptes prône également le développement des importations parallèles dans son dernier rapport sur la Sécurité sociale, mais le gouvernement semble pour l'instant peu enclin à suivre cette recommandation. En témoigne le peu d'empressement de la DGS à nous répondre sur la question. Quoi qu'il en soit, un opérateur économique ayant le statut d'exploitant peut désormais procéder à des importations de médicaments en France à partir d'un pays de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...