Le Moniteur des Pharmacies n° 2571 du 26/02/2005
 

PROFESSION

Actualité


Après la publication du rapport accablant de l'IGAS (voir Le Moniteur n° 2570), Jean Parrot, président de l'Ordre, tranche dans le vif. « Il faut en finir avec Cyclamed, dans sa version actuelle en tout cas, déclare-t-il dans un entretien accordé au Parisien le 18 février. Illégalement revendus ou exportés dans le cadre humanitaire, ces produits ne sont plus sûrs : une fois stockés par les ménages dans des conditions incontrôlables, on ne peut savoir s'ils sont encore utilisables. » Jean Parrot, qui a déjà écrit à Bernard Mesuré, président de Cyclamed, pour lui demander d'arrêter la récupération des médicaments à des fins humanitaires, critique également le but environnemental de Cyclamed qui, avec 11 % de récupération, « est très loin de l'objectif de 75 % ». Le président de l'Ordre ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...