Le Moniteur des Pharmacies n° 2571 du 26/02/2005
 

PHARMACOVIGILANCE

Produits

Prescription


Une équipe de chercheurs bordelais a voulu savoir pourquoi les consommateurs d'AINS avaient finalement un risque gastro-intestinal deux à trois fois plus faible que le risque évalué dans les essais cliniques. Une étude a donc été conduite auprès de 232 patients d'après des données de remboursement de la Sécurité sociale : la moitié des sujets souffrait d'arthrose et a été remboursée pour une cure thermale ; l'autre moitié avait eu au moins une prescription d'AINS. Sachant que le nombre de jours de traitement considérés dans l'étude était de 270, les curistes ont eu un remboursement pour 73 jours de traitement contre 47 jours pour le second groupe. Seulement deux patients de l'étude ont eu des remboursements d'AINS compatibles avec un traitement pris en continu, à la bonne dose. Les patients consomment ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...