Le Moniteur des Pharmacies n° 2570 du 19/02/2005
 

MARCHÉ

Entreprise


La distribution en matière de produits antiallergisants est problématique. Le choix est restreint, notamment dans l'alimentaire, alors que les gens recherchent la diversité. C'est un marché de niche qui doit concerner un petit pourcentage de personnes, toutes allergies confondues », explique Fabien Relave, ingénieur agronome, lui-même allergique, qui a ouvert à Lyon Parallerg, une boutique contenant quelque 450 références. « Nous distribuons des marques pour les allergies alimentaires (Valpiform, Schar, Glutafaim, Procelli, Pleni Days...), qui comptent pour 50 % de nos gammes, mais aussi les allergies cutanées (Stockausen, Fleur des Mauges), des cosmétiques et du maquillage (Anne-Marie Brolind), ou encore des housses antiacariens, précise le fondateur. Nous devrions avoir un millier de produits dans le courant de l'année. » Sur les 120 m2 de surface, une pièce est dédiée au ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...