Le Moniteur des Pharmacies n° 2570 du 19/02/2005
 

PROFESSION

Actualité

Voilà des années que la DGCCRF souhaite sortir certains produits du monopole pharmaceutique. Le Conseil national de la consommation (CNC) lui emboîte le pas.


Dans un avis adopté à l'unanimité la semaine dernière, le CNC recommande au ministre des PME, Christian Jacob, de modifier l'article L. 4211-1 du Code de la santé publique relatif au monopole des pharmaciens. L'idée : en sortir certains produits comme les tests de grossesse et de glycémie, l'alcool à 90° et à 70°, la vitamine C inférieure à 500 mg, les produits d'entretien pour lentilles, le sérum physiologique, les antipoux, les acaricides, l'éosine, l'eau oxygénée ou les bains de bouche antiseptiques. Cet avis doit être publié au BOCCRF « dans les prochains jours », assure le CNC, en précisant que la mention « informations et précautions » remplacerait celle de « contre-indications et posologie », qui donne « l'illusion qu'il s'agit de médicaments ». « On peut être sûr ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...