Le Moniteur des Pharmacies n° 2569 du 12/02/2005
 

PRÉPARATEURS, EMPLOYÉS

Actualité

L'événement

La Commission paritaire nationale se réunit le 14 février pour introduire le principe d'un certificat de qualification professionnelle pour la pharmacie d'officine. Une petite révolution.


Depuis plusieurs mois, l'idée de mettre en place des certificats de qualification professionnelle (CQP) dans la branche, ouverts à tout ou partie des salariés de l'officine, se profilait. On y est presque : le premier - un CQP de dermocosmétique dont le référentiel a d'ores et déjà été travaillé par la Commission paritaire nationale pour l'emploi (CPNE) - sera, selon toute probabilité, accepté par la Commission paritaire nationale lundi prochain. Dès lors, ces formations en alternance, validées au niveau de la branche - qui en élaborera également les référentiels -, pourront se multiplier. Le principe du CQP, c'est de reconnaître la qualification spécifique d'un salarié, entraînant logiquement une revalorisation salariale et redonnant plus d'attrait à la profession. « On peut estimer qu'un CQP puisse apporter entre + 20 et + ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...