Le Moniteur des Pharmacies n° 2569 du 12/02/2005
 

DISTRIBUTION

Actualité

Enquête

Nouveaux venus sur la scène de la répartition depuis quelques années, les groupements, avec leurs plates-formes logistiques, jouent de plus en plus les trouble-fête. Les grands groupes espèrent rebondir avec le développement des génériques et la sortie des médicaments de la réserve hospitalière.


D'un côté, les grossistes. Historiquement, ils maîtrisent le marché de la répartition depuis que celui-ci existe. Progressivement, ils se sont diversifiés dans des activités de services. De l'autre côté, les groupements, qui font aujourd'hui de la distribution soit au travers de structures intégrées (Sogiphar), soit en ayant des liens capitalistiques avec certains répartiteurs (Evolupharm et Ouest Répartition, Pharma Référence et RBP Pharma...). L'enjeu pour ces nouveaux venus : se positionner comme une alternative face aux grands groupes internationaux dans un marché de la répartition qui sera demain de plus en plus concentré. Outil politique ou économique ? « Giphar s'est doté d'une structure de répartition à des fins politiques et non économiques », rappelle Philippe Macquart, président du directoire de Sogiphar. Il n'est pas là pour faire du business et ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...