Le Moniteur des Pharmacies n° 2569 du 12/02/2005
 

SANTÉ PUBLIQUE

Actualité


Au Québec, le réseau de soins n'est pas un vain mot destiné à embellir les discours officiels. Ainsi, grâce au Réseau québécois de l'asthme et de la maladie pulmonaire obstructive chronique (RQAM) et des programmes régionaux PRIISME, 60 000 asthmatiques ont déjà été éduqués « thérapeutiquement », contre 40 000 en France (pour une population huit fois supérieure). Parallèlement, 4 000 personnels soignants ont été formés à l'éducation, contre 600 chez nous. Les plus optimistes diront que notre retard n'est pas si grand puisque nous comptons autant de centres éducatifs (une centaine). Mais c'est sans compter avec un nombre de malades cinq fois plus important et une regrettable habitude de miser uniquement sur le bénévolat des professionnels. Bien sûr, tout n'a pas été rose chez nos cousins. « Au début, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...