Le Moniteur des Pharmacies n° 2568 du 05/02/2005
 

THÉRAPEUTIQUE

Actualité


Vous devriez recevoir « dans les meilleurs délais » un rectificatif de Pfizer concernant le mailing publicitaire en faveur de Celebrex qu'il vous adressa en octobre. Ses affirmations ont été jugées « trompeuses » par l'Afssaps, selon une décision publiée au Journal officiel du 26 janvier. Auprès des officinaux, Pfizer mettait en avant un profil de tolérance du produit similaire à celui des AINS traditionnels. Aux médecins, il écrivait : « Trois larges études rétrospectives démontrent la sécurité d'emploi de Celebrex sur le plan cardiovasculaire en situation pragmatique. » Faux !, a analysé l'Afssaps. Lesdites études « ne sont pas méthodologiquement conçues pour démontrer ou infirmer un [tel] lien de cause à effet [...] ». On connaît le devenir de Celebrex depuis. Mais, dans la foulée du retrait de Vioxx, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...