Le Moniteur des Pharmacies n° 2567 du 29/01/2005
 

PROFESSION

Actualité


Ce n'est pas une fusion. Pour l'instant. L'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (USPO) et l'Action pharmaceutique libérale d'union syndicale (APLUS) se sont mises d'accord sur un « programme commun ». Chacun de leurs dossiers sera porté indifféremment par un représentant de l'un ou l'autre des syndicats. « Le rapprochement entre l'USPO et l'APLUS, c'est une nouvelle alternative syndicale représentant 4 500 confrères regroupés », annonce Patrice Devillers, président de l'USPO. « Nous avons souhaité ce rapprochement car nous avons une position à 99 % commune », précise Gérard Boucher, président de l'APLUS. Voilà donc les deux structures syndicales les plus jeunes de la profession - presque - réunies sous la même bannière, du moins sur quelques sujets phares. Le plus chaud concerne la loi de répartition des officines. Les deux syndicats prônent, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...