Le Moniteur des Pharmacies n° 2567 du 29/01/2005
 

RECHERCHE

Actualité


Dans le futur, les patients à risque cardiovasculaire devront peut-être se livrer à un dosage de la protéine C réactive (CRP). En effet, les statines prescrites en prévention primaire et secondaire ont la faculté de diminuer le taux de CRP, ce qui tendrait à prouver que leur effet bénéfique passe également par une action anti-inflammatoire. Deux études renforcent l'intérêt pour ce marqueur en démontrant que la baisse du taux de CRP, lors d'un traitement par atorvastatine à 80 mg ou pravastatine à 40 mg, après un syndrome coronarien aigu, est d'une part associée à l'hypocholestérolémiant et d'autre part possède une valeur pronostique identique à la baisse du LDL-cholestérol. Source : Agence de presse médicale.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...