Le Moniteur des Pharmacies n° 2565 du 15/01/2005
 

Vous avez la parole

Moniteur Expert


CAS PRATIQUE N° 1Le 1er janvier était chômé à l'officine. Et Marie, pharmacienne adjointe, était en vacances entre Noël et le jour de l'an. A-t-elle perdu le bénéfice de ce jour férié ? Non. Dès lors que le décompte des congés payés de Marie s'effectue en jours ouvrables, le 1er janvier ne sera pas comptabilisé comme un jour de congé. Marie profitera donc d'une journée de congé supplémentaire. CAS PRATIQUE N° 2Louis, préparateur, n'a pas encore utilisé sa 5e semaine de congés payés. Quelle est la date ultime pour en profiter ? Le 30 avril 2005, Louis devra avoir soldé sa dernière semaine de congé acquise pendant l'année de référence (entre le 1er juin 2003 et le 31 mai 2004). CAS PRATIQUE N° 3Monsieur Galien devra-t-il obtenir l'accord de Louis pour fractionner sa 5e ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...