Le Moniteur des Pharmacies n° 2563 du 08/01/2005
 

Vous avez la parole

Moniteur Expert


CAS PRATIQUE N° 1Arthur, pharmacien adjoint, a la joie d'être le papa d'une petite Manon depuis quelques jours. A quels congés peut-il prétendre à l'occasion de cette naissance ? Arthur pourra bénéficier du congé naissance de trois jours et d'un congé de paternité de onze jours. CAS PRATIQUE N° 2Peu informé de ses droits, Arthur avait déjà prévu de prendre deux semaines de congés payés à la suite immédiate de l'accouchement de son épouse. Perd-il son droit au congé de paternité ? Non. Suite à l'arrivée de Manon, Arthur a quatre mois pour profiter du congé de paternité. En revanche, il perd le bénéfice du congé naissance, sauf faveur de son employeur. CAS PRATIQUE N° 3Arthur aimerait bien prolonger d'une journée les prochains week-ends en famille. Pourra-t-il prendre en plusieurs fois les onze jours ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...