Le Moniteur des Pharmacies n° 2563 du 08/01/2005
 

EN BREF

Actualité


De la toxine botulique non homologuée circule aux Etats-Unis ou via Internet, selon Le Parisien. 400 fois plus concentrée que le Botox normal, son injection aurait déjà provoqué des accidents graves (paralysie totale des muscles faciaux chez deux personnes en Floride). Pour lutter contre cette contrefaçon, Allergan, le seul producteur officiel, a décidé de doter ses flacons de Vistarel-Botox d'un hologramme infalsifiable.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK