Le Moniteur des Pharmacies n° 2562 du 18/12/2004
 

RÉGIONS

Actualité


Depuis bientôt six semaines Danielle Wilhelm se désole dans son officine de Dommartin-lès-Toul. Son transfert a été refusé par le préfet qui a suivi en cela les avis défavorables émis par l'ordre régional et la chambre syndicale des pharmaciens. L'officine, installée dans la galerie d'un centre commercial désaffecté, aurait pourtant rejoint son équivalent flambant neuf, inauguré mi-novembre, situé à moins de 2 kilomètres de distance mais toujours sur le territoire de la commune. « Les conditions d'exercice deviennent de plus en plus compliquées car l'officine est totalement isolée et ne bénéficie plus du chauffage collectif. Nous travaillons dans une ambiance digne d'après-guerre. Je ne veux plus être isolée dans une zone qui sera bientôt la cible des squatters », explique la titulaire. Elle est d'autant plus excédée que le tribunal ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...