Le Moniteur des Pharmacies n° 2562 du 18/12/2004
 

JURIDIQUE

Entreprise

Que faire lorsqu'un collaborateur est dépendant de l'alcool, d'un psychotrope ou d'une drogue ? Le Code du travail permet de se protéger contre des comportements qui seraient préjudiciables pour l'entreprise. Conseils.


Le Code du travail le confirme, vie privée et vie professionnelle ne se confondent pas. En dehors de l'entreprise (hors du temps et du lieu de travail), le salarié n'est plus « sous la coupe » de son employeur. Ce dernier n'a donc aucun droit de regard sur les agissements privés de ses salariés. Mais le titulaire ne peut pour autant rester passif devant un comportement à risque pouvant porter préjudice à la bonne marche de l'entreprise (absentéisme, baisse de productivité, altercations avec l'équipe, etc.) ou, pire, à un client. Car il est difficile de ne pas commettre d'erreurs au comptoir avec une vigilance et une lucidité amoindries ! Sans parler de la réputation de l'officine. Ouvrir le dialogue. Alors que faire ? Lever le tabou et aborder le problème ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...