Le Moniteur des Pharmacies n° 2561 du 11/12/2004
 

EN BREF

Entreprise


Alors que le 25 décembre et le 1er janvier tombent un samedi, un petit rappel des règles sur les jours fériés s'impose. Ainsi, à l'exception des officines assurant le service de garde, ces jours sont chômés. Tout salarié appelé à travailler un jour férié bénéficie d'un repos compensateur de même durée dont les modalités doivent être définies d'un commun accord entre l'employeur et le salarié. En revanche, les heures perdues à la suite d'une fermeture pour jour férié ne peuvent donner lieu à récupération. Dans le cadre du temps partiel, le calendrier peut se révéler favorable au salarié ou à l'employeur mais n'appelle aucune récupération.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...