Le Moniteur des Pharmacies n° 2559 du 27/11/2004
 

Actualité

Enquête


Pour répondre à l'obligation de garde des jours fériés et des nuits (20 h à minuit), des associations de médecins se sont mobilisées avec l'aide des municipalités pour ouvrir des maisons médicales correspondant chacune à un secteur de 4 à 6 communes. Le lieu est sécurisé pour les malades comme pour les médecins. Or les pharmaciens élargissent leurs secteurs pour réduire la fréquence des astreintes et le nombre des pharmacies ouvertes. Pour des raisons de sécurité et de rentabilité (une garde dispense en moyenne deux ordonnances par nuit et vingt le week-end), le nombre des secteurs de garde est passé de 16 à 10, décision appliquée en janvier 2004, ce qui a conduit à une réorganisation des gardes, soit une nocturne au lieu de deux pour 13 communes, ou une ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...