Le Moniteur des Pharmacies n° 2559 du 27/11/2004
 

AUTOMATISATION

Entreprise

80 % des dysfonctionnements des automates et des robots seraient dus à un acheminement imparfait. Ces problèmes de transitique sont souvent dus à une mauvaise qualité du matériel (tapis, ascenseurs...) ou à des systèmes inadaptés. Les constructeurs donnent leurs conseils.


La transitique est aussi importante que le robot. Avec des machines capables de délivrer jusqu'à 3 600 boîtes à l'heure, elle peut rapidement devenir le maillon faible du système d'automatisation, résume parfaitement Bertrand Juchs, de la société Westfalia. Notre devise : le plus court possible, le plus droit possible et plutôt en haut qu'en bas. » Car plus l'acheminement des produits est complexe et le nombre de déviateurs important, plus le risque de dysfonctionnement est élevé. La tendance actuelle des fabricants est à une simplification et donc une sécurisation des installations. ARX, par exemple, privilégie les sorties directes sans transitique ou bien les glissières hélicoïdales et les chaussettes, lorsque le robot est placé à l'étage, à l'aplomb des comptoirs. Compte tenu des risques potentiels inhérents à ces systèmes d'acheminement, il ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...