Le Moniteur des Pharmacies n° 2559 du 27/11/2004
 

Actualité

Enquête


En 2001, le 93 optait pour un système reposant sur quelques volontaires pour être de garde en permanence. Trois ans après, seule la Pharmacie Maarek le fait, aux portes de Paris, 24 heures sur 24 (voir Le Moniteur n° 2400). « Elle draine plus de la moitié de la population du 93 lors des gardes, mais aussi des gens de Seine-et-Marne et de Paris », note Bruno Lamaurt, président du syndicat. Outre le fait que les volontaires ne se bousculent pas, la DDASS a déjà refusé deux autres candidats, l'un car il était difficilement localisable. Le système a rencontré quelques réticences, « mais comme la profession est très féminisée, on est très content de ne pas avoir à prendre de gardes de nuit dans le département », constate Bruno Lamaurt. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...