Le Moniteur des Pharmacies n° 2559 du 27/11/2004
 

L'EMPLOI DANS LE LOIRET

Carrières

Le Loiret souffre d'une pénurie d'assistants et de remplaçants, en particulier dans les bourgs ruraux du nord et de l'est. L'industrie pharmaceutique, puissante dans la région, attire un nombre grandissant de jeunes diplômés.


La situation de l'emploi dans le Loiret n'est pas fondamentalement différente de celle de bon nombre de départements. Le déficit d'assistants y est chronique. Le département, qui compte 222 officines et 261 pharmaciens inscrits en section A, connaîtrait une pénurie comprise entre 10 et 20 assistants. Entre janvier et septembre 2004, l'ANPE a proposé 13 offres d'emplois de pharmaciens contre 16 demandes dont 3 venaient de pharmaciens inscrits au chômage. Principale origine de ce déficit : le numerus clausus de la faculté de Tours, qui progresse pourtant régulièrement (73 en 2001, 80 en 2002, 87 en 2003). « C'est faible, estime le doyen Bernard Yvonnet, mais nous avons bon espoir d'arriver rapidement à 100, voire 120. » Cet objectif paraît d'autant plus réaliste que les effectifs de première année remontent ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...