Le Moniteur des Pharmacies n° 2559 du 27/11/2004
 

GARDES PHARMACEUTIQUES

Actualité

Enquête

La problématique des gardes pharmaceutiques revient au coeur de l'actualité. Les raisons : la rédaction de la convention élargie Assurance maladie-Officine, la refonte de la permanence des soins médicaux et l'explosion du nombre de maisons médicales de garde.


Depuis le début des négociations sur la permanence des soins, les syndicats revendiquent pour l'officine le même traitement que les médecins en matière d'astreinte. Il est ainsi prévu dans la future convention élargie Assurance maladie-Officine un forfait de 50 Euro(s) par astreinte de 12 heures (nuit, dimanche ou jour férié) en plus des honoraires à l'ordonnance. « On entre là dans une logique d'enveloppe », commente Pierre Leportier, nouveau président de la FSPF. Or, dans cette logique, l'Assurance maladie souhaitera évidemment dépenser le strict nécessaire pour assurer ce service public. Ni plus, ni moins. Rien d'étonnant, dans ces conditions, à ce que soit évoqué dans le cadre de la convention le redécoupage des secteurs de garde : moins nombreux mais plus larges. Un redécoupage qui fera l'objet de contrats entre ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...