Le Moniteur des Pharmacies n° 2559 du 27/11/2004
 

POLITIQUE DE SANTÉ

Actualité


L'élection du nouveau président du Centre national des professions de santé (CNPS), le 18 novembre, a été boycottée par une majorité de ses représentants (FSPF, MG-France, syndicats de dentistes, d'infirmières, biologistes, podologues, orthoptistes, orthophonistes, kinésithérapeutes, sages-femmes...). Leur départ est intervenu lors d'une séance conflictuelle où le Syndicats des médecins libéraux (SML) et la CSMF, notamment, ont refusé de reconduire temporairement à la présidence le Dr Reignault (Confédération des syndicats dentaires). Même si Dinorino Cabrera, le nouveau président du CNPS (aussi président du SML), s'en défend, son élection passe pour une prise de pouvoir des médecins au détriment de l'intersyndicalité et de l'interprofessionnalité, censées être le fondement du CNPS. « C'est une victoire du courant conservateur au détriment de celui des réformateurs », commente Pierre Leportier, le nouveau président de la FSPF. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...